"CALICE "

Denys VINZANT

Pour 2 chœurs d'enfants à 8 voix et dispositif.

Imperceptiblement, de voix en voix, le son se déplace, déployant dans l'espace - lignes pures qui se superposent - des formes en mouvement. L'architecture propose un ensemble de structures qui explorent différents types de mouvements suivant les trois parties qui composent la pièce : mouvements transversaux, s'élargissant du centre vers les cotés ou inversement, croisés, tournants, mouvements contraires et rétrogrades dans le vrai sens du terme. Extrait de l'évangile selon Saint-Jean, le texte de la deuxième partie : " L'eau que je lui donnerai deviendra en lui source d'eau jaillissant en vie éternelle", est traité telle une matière sonore. Il justifie en partie le titre qui peut être pris aussi dans son autre acceptation de par les formes qui se dessinent dans l'espace telles les pétales d'une fleur. La bande audio numérique projette au dessus des voix, de grands accords traversant l'espace, autre dimension qui s'impose un instant et d'où les voix émergent de nouveau.

Pièce créée le 7 Février 1995 par la Maîtrise de la Loire - Direction : Jacques Berthelon au Musée d'Art Moderne de Saint-Etienne dans le cadre des Journées de Musiques Contemporaines organisées par GRAME et Saint-Etienne en musique. Reprise le 30 Mars 1995 au Théâtre de la Renaissance à Lyon dans le cadre des Musiques en Scène (Concerts Jeune Public).