"L'OISEAU M'ACCORDE"

Denys VINZANT

Pièce interactive pour flûte et diskclavier

A partir d'un principe physique naturel - du mouvement des molécules d'eau à l'intérieur d'une onde - "Miroir sonore" qui entre en vibrations aux sons de la flûte. Appels, élans, frémissements, les cellules jouées par la flûte, nettement dessinées, génèrent des ondes "sonores" qui se propagent à la surface du piano, dans un axe donné, à l'image du mouvement des ondes sur l'eau. Elaborée à chaque instant à partir de l'analyse du jeu de l'instrumentiste - leur structure n'étant pas prédéterminée mais définie dans un certain rapport aléatoire - chaque onde est animée de son mouvement propre. L'interaction définit, proportionnellement à la cellule jouée, la durée, la tessiture, l'amplitude et la forme de l'onde, tous paramètres liés, ainsi que l'écart entre les ondes successives. Les tenues, engendrent, de leurs côtés, des "floraisons" d'événements, structures - générées au fur et à mesure - qui se développent différemment suivant la durée et l'intensité de la note. Constituées d'un nombre croissant de cellules - de formes différentes dont l'évolution dans le temps de l'une à l'autre est préprogrammée et dont les intervalles sont calculés aléatoirement dans un ambitus donné - ces structures s'emboîtent les unes dans les autres tels les pétales d'une fleur. D'autres types d'événements apparaissent, tels une "pluie de notes striant le paysage", progressivement sur des zones différentes de la tessiture, et qui évoluent sur l'ensemble de la pièce.

Pièce créée le 30 Mars 1993 par Yves Charpentier Salle Molière à Lyon dans le cadre des Musiques en Scène. Assistance informatique : Stéphane Leitz avec la participation du département SONUS du CNSM de Lyon.